La négligence notoire de Matata Ponyo


Les Léopards juniors ont été battus logiquement parleurs homologues camerounais, samedi 22 septembre, sur la marque de 2-0 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. C’était dans le cadre du deuxième tour des éliminatoires de la CAN U-20. Compte tenu de la fatigue, les poulains de l’entraineur Baudouin Lofombo ont encaissé les deux buts dès l’entame de la partie.

Les sportifs congolais ne veulent pas se violer la face, étant donné la défaite congolaise en terre s’explique à la suite de l’impréparation. Le chef du gouvernement, Matata Ponyo a préféré doubler la prime des Léopards seniors après leur brillante victoire face à la Guinée Equatoriale, le ç septembre dernier au stade des Martyrs de la pentecôte, alors que les juniors traversaient des moments critiques dans la préparation  très capitale. Les opérateurs sportifs estiment que c’est une négligence notoire de Matata Ponyo. Le premier a agit en mauvais père de famille, d’autant plus que les hommes sont engagés pour défendre les couleurs du pays2, la fatigue des joueurs et le mauvais comportement des arbitres.

En catastrophe

Pour rappel, les Juniors sont allés au Cameroun en catastrophe. Ils ont foulé le sol camerounais à 22 heures pour quitter l’aéroport une heure après. Selon certaines sources, c’est vers 1 heure du matin qu’ils se sont retrouvés à l’hôtel. Cela n’a pas permis à l’équipe de faire la connaissance du terrain. Toutes les péripéties se sont manifestées le jour du jour. Pourtant, selon Lofombo le match n’était pas difficile, mais plutôt le voyage qui était long et pénible. Lofombo a souligné qu’ils ont fait a peu prés 9 heures de voyage. Ils sont arrivés à Yaoundé à 22h05 locales. ‘‘On nous a fait tourner dans la ville. Et on nous a proposé un hôtel à minuit. Les enfants sont allés à 1h30 à jeun’’, a appuyé le coach des Léopards.

Triche dans le camp des Camerounais

Il estime que son équipe avait perdu à cause de la fatigue, laquelle se fait sentir surtout les vingt premières minutes, parce que les deux buts ont été encaissés à la cinquième et quinzième minute.  Après cette première manche, Lofombo a en outre dénoncé la tricherie de la part des Camerounais.  Selon lui, Camerounais  n’étaient pas de moins de 20 ans. Eux-mêmes, ils disent qu’ils ont triché. Le commissaire du match avait refusé de remettre les passeports dans la mesure où il avait un joueur qui avait deux passeports.

 


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR