Plusieurs contacts avec des clubs de haut niveau pour Kabangu


Selon le site tpmazembe.com, les Corbeaux lushois ne pourront pas utiliser les services de Patou KABANGU cette saison. La décision est sans appel et le joueur et son agent, aidés par les dirigeants du TPM, sont à la recherche d’un nouveau club pour l’attaquant congolais.

Que s’est-il donc passé au juste pour que joueur et club tombent dans cette impasse ? Le problème est venu de la fermeture prématurée, par la fédération congolaise, de son TMS, système informatisé mis en place par la FIFA. Cette procédure doit être appliquée lorsqu’un joueur change de fédération d’affiliation. Dans le cas de Patou, il s’agit de la fédération belge (RSC Anderlecht, club quitté) à la fédération congolaise (TP Mazembe, club rejoint). Elle permet d’émettre le fameux Certificat International de Transfert (CIT) indispensable pour qualifier le joueur. Même en cas d’un prêt comme ici, KABANGU ayant été prêté à Anderlecht pour six mois. Or, la FECOFA a fermé son TMS le 31 mai alors que celui des fédérations européennes est ouvert jusqu’au 31 août !..

Conclusion de l’affaire : Patou ne pourra revêtir la vareuse noire et blanche pour le moment et ne saurait être aligné par Lamine NDIAYE en Ligue des champions. Il ne pourra être qualifié pour le club de Lubumbashi qu’après la date à laquelle la FECOFA rouvrira son TMS. Le joueur a plusieurs contacts avec des clubs de haut niveau. Il s’entraîne sérieusement chaque jour avec les Corbeaux. Souhaitons-lui que l’un de ces contacts aboutisse rapidement car Patou KABANGU mérite d’exercer son métier dans une compétition relevée.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.