Raphaël Mukendi a tiré sa révérence


Association de journalistes sportifs du Congo (AJSC) et la chaîne de télévision, Antenne A est en deuil. En effet, le confrère Raphaël Mukendi Mwadiamvita, chroniqueur sportif et présentateur à l’Antenne A a tiré sa révérence samedi 21 juillet 2012 à 8 heures.

 

Selon certaines sources, Raphaël Mukendi a connu de malaise le vendredi 20 juillet 2012 à 13 heures. C’est 24h après qu’il avait rendu l’âme à son domicile de Matonge dans la commune de Kalamu. Présentement, le corps de ce chroniqueur sportif se trouve à la morgue de l’Hôpital général de référence de Kinshasa. Né à Kinshasa en 1957, le défunt Mukendi est un produit de l’Institut des Sciences et Techniques de l’Information (ISTI), ancêtre de l’actuel IFASIC. Mukendi a obtenu le diplôme en journalisme, promotion 1983. Il a débuté sa carrière professionnelle au quotidien du soir Elima de 1982 à 1990. De là, il a été embarqué par un groupe de dissidents qui ont créé le journal ‘‘L’Evénément’’ en 1990 avec des grands noms de la plume tels que Kisungu Kiambi, Angelo Mobateli, Lutete Nsakala, feu Freddy Monsa, Fernand Mukaku Lalabi Muke, feu Oscar Mbemba Tufwa et tant d’autres. Deux ans plus tard, il a opté pour la presse audiovisuelle et s’est fait engager à Antenne A jusqu’au jour où la mort l’a surpris. Chez Antenne, Mukendi a travaillé  pendant 20 ans jour pour jour dans la première chaîne de télévision privée en RDC. Après avoir maîtrisé les textes sportifs, Mukendi ne s’est pas limité pas seulement à son métier de journaliste sportif, il fut d’abord secrétaire sportif de l’As Dragons. Raphaël Mukendi quitte la terre des hommes, alors qu’il était trésorier général de la Fédération congolaise de handball (FECOHAND). De son vivant, Mukendi  vivait en parfaite collaboration avec ses pairs. La rédaction d’Irisfootball.com présente ses sincères condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.