Moïse Katumbi en bon père de famille


Le président de TP Mazembe s’est comporté en bon père de famille avant le déplacement de son équipe pour Egypte.  Moïse Katumbi est allé assister ses protégés mardi 3 juillet à Kashobwe où ils sont internés depuis le week-end dernier.

Un échange ponctuel à la veille de la clôture du stage. Tout est conforme à ce qui était planifié sur papier : le staff du coach Lamine maintient sa feuille de route, avec  des Corbeaux très appliqués et ponctuels.  Le travail suit son cours, le temps de récupérer Yannick Tusilu, le milieu de terrain s’étant fait arracher une dent avant l’embarquement le jour du départ. Selon Joël Kimwaki, le fait d’effectuer ce stage à Kashobwe plutôt qu’à l’extérieur du pays était une très bonne idée. Il a soutenu que le numéro un du club n’a pas eu tort de nous amener ici, car tout ce dont nous avons besoin est à notre portée. Un bon terrain d’entrainement, le cadre surtout qui nous accueille. Comme dans ses habitudes, pour un tête-à-tête avec les joueurs, Katumbi sait toujours disposer de son temps. Ce mardi, en visitant la délégation à Kashobwe, il a donné un coup de main au vice- président Mohamed Kamwanya qui conduit la délégation et au coach Lamine Ndiaye.

Dans son adresse, le Chairman était clair : la campagne de la Ligue des Champions ne fait que commencer, avec ces quarts de finale. Le pays tout entier attend des Corbeaux un engagement total. C’est en principe ce jeudi 5 juillet que le stage sera bloqué. Avant de s’envoler pour le Caire les Corbeaux passeront par Lubumbashi.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.