Présence remarquée des hommes de Dieu dans le football kinois


De plus en plus, les amoureux du ballon constatent la présence remarquée des hommes de Dieu dans les milieux de football kinois. Il s’agit de pasteur Ngalasi, représentant légal de l’église la Louange et de l’évêque Pascal Mukuna de l’ACK.

Ces deux hommes de Dieu, chacun de sa façon, met les mains dans les poches pour financer deux grands clubs de Kinshasa : Dragons et DCMP de Kinshasa.  L’on se souviendra qu’AS Dragons  traverse des moments critiques de son histoire. Depuis la démission de Lili Lumande à la tête de la Coordination du team Rouge et or, les Monstres éprouvent des difficultés financières pour faire face aux différentes compétitions auxquelles ils prennent part. D’ores et déjà, le club doit prendre part à la phase de poules de la 48ème édition de la Coupe du Congo de football. Sur le plan technique, les hommes de Nico Konsia sont au point pour affronter leurs adversaires du Site de Kinshasa. Dans les milieux ‘‘des Bilimiens’’, repose sur  l’implication financière de pasteur Ngalasi.

Selon certaines sources, le numéro un de l’église la Louange se coupe en mille morceaux pour secourir les Monstres en cas de difficultés financières. Malgré la domination des fétiches dans les milieux des sports, pasteur Ngalasi n’hésite pas à apporter son secours pour la survie de la grande famille des Bilimiens. Toute la grande famille des Monstres demeure reconnaissante à l’endroit de Ngalasi lequel ne tient pas compte de ses occupations pour soutenir leur club chéri.  Bailleur des fonds remarquable, pasteur Ngalasi préfère rester dans l’ombre dans un milieu où bon nombre des gens joue au m’as-tu-vu.  Les Monstres se disent disponibles pour confier la tête du comité de coordination à cet éminent homme de Dieu qui ne fait pas mystère de son attachement à Dragons.

Préserver sa réputation

Si pasteur Ngalasi continue à agir en sourdine, ce n’est pas le cas pour Pascal Mukuna. Le numéro un de l’ACK va plus loin à travers des interventions médiatiques et fait voir au monde qu’il est d’abord un Immaculé. Après que Musanganya ait rendu le tablier, les affaires sont presque entre les mains de Pascal Mukuna. Cependant, la manière d’agir de ce pasteur n’est pas appréciée par certains sportifs qui suivent de près le football kinois. Quelques sportifs estiment que le numéro un de l’ACK devrait agir comme son collègue pasteur de la Louange en vue de préserver sa dignité et sa réputation dans la mesure où, les fanatiques sont parfois animés de l’ingratitude.

La meilleure de solution, c’est de contribuer de loin. Au départ, Mukuna avait débuté par la médiation pour permettre à Antoine Musanganya de revenir sur de bons sentiments. A la suite de l’échec de cette médiation, il a mis en place une structure ‘‘Dynamique Imana’’ visant à chercher le bien-être du DCMP. Les Tupamaros félicitent tout de même Mukuna qui milite pour bannir  la pratique fétichiste dans le camp du team vert et blanc de la capitale. Les supporters acclament quand le club enregistre des victoires. En cas de défaite, ils n’hésitent pas à proférer des insanités.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.