CS Makiso joue son maintien à la Division I


Le Cercle sportif Makiso de Kisangani fait preuve d’optimisme pour son maintien au championnat de la Division I qui  tend vers la fin de sa manche aller. Le coach principal du club boyomais, Guillaume Ilunga l’a confirmé lors de la dernière séance d’entraînement au Stade des Martyrs.

 

Pour se justifier, Ilunga a indiqué que Makiso n’était encore qu’une jeune équipe dont la majorité d’athlètes n’a pas encore acquis une certaine expérience. ‘‘La plupart des joueurs, c’est leur première participation au championnat d’élite de la RDC et ils sont encore en phase d’apprentissage’’, a-t-il argué. Ensuite, le coach a relevé les querelles intestines qui assombrissent les relations entre les dirigeants de la Ligue et les anciens dirigeants du club qui ne sont pas d’accord avec la nouvelle philosophie qu’est en train de mettre en œuvre l’actuel président du club, Bijoux Lombeya. Le staff technique de Makiso affirme ne pas s’attarder sur ces choses, il continue à faire son travail. ‘‘Je crois que Dieu aura toujours pitié de nous et l’équipe ne sera pas relégué parce qu’au vu de la prestation des enfants, je crois à un bon présage pour l’avenir et Makiso jouera le maintien’’, a soutenu Ilunga. Le Secrétaire adjoint de Makiso, Liévin Bolokao pense qu’il n’y a pas lieu de parler de contre-performance pour leur club.  Il estime qu’il s’agit plutôt des problèmes peu communs, qu’il ne parvient pas à cerner. Cela au regard de la bonne prestation du club, malgré laquelle, Makiso est toujours battu. Qu’à cela ne tienne, l’équipe dirigeante ne croise pas les bras, elle est en train de lutter pour se relancer dans la course, ensuite réaliser quelques exploits pour la suite de la compétition. Bolokao est très optimiste. Il estime qu’avant la fin du championnat, son club pourra occuper le milieu du classement officieux (septième ou huitième place). Dans l’entre temps, Makiso continue à travailler efficacement pour corriger des petites erreurs. Guillaume Ilunga croit que ses poulains doivent continuer à affuter les armes jour après jour pour éviter une surprise désagréable à la fin de la saison.

Après le match nul concédé face à US Tshinkunku dimanche 3 juin au Stade des Martyrs, les Boyomais espèrent affronter les autres matches avec beaucoup de déterminations pour se relancer à la course au championnat national. Le staff technique compte récupérer certains joueurs encore dans l’infirmerie.  En ce qui concerne le contrat qui lie Ilunga à Makiso, le coach a indiqué qu’il est d’une saison renouvelable. Il affirme avoir signé un contrat d’objectif au terme de la saison. Il faut que les objectifs que vise l’équipe soient atteints.

Selon Guillaume Ilunga avec l’assistance de Dieu, Makiso est capable de jouer maintien. Il invite tous les Boyomais à soutenir inconditionnellement leur équipe, laquelle représente la Province orientale. Ce n’est pas seulement l’affaire de l’entraineur Ilunga, mais celui de toute une équipe, le comité, les fanatiques, les dirigeants, etc. Après le match du 3 juin contre Tshinkunku, il est prévu un déplacement sur Bukavu où Makiso va matcher OC Muungano au stade de la Concorde de Kadutu, juste après, Makiso sera reçu par le TP Mazembe au stade Kibasa Maliba de Lubumbashi.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.