Le staff dirigeant de l’EUFKIN-Lukunga exhorte le public au fair-play


Le championnat de l’Entente urbaine de football Kin-Lukunga (EUFKIN-Lukunga) poursuit son bonhomme de chemin dans toutes les divisions confondues. Le week-end dernier, les amoureux du ballon de cette contrée de la capitale ont été gratifiés par des rencontres attrayantes sur les différents terrains retenus pour abriter les matches de la première division.

Dans le souci  de réaliser une bonne saison en toute quiétude, le staff dirigeant de cette entité sportive dirigée par Blaise Ndombasi exhorte le public à un esprit de fair-play comme l’exige la loi. ‘‘Les supporters sont censés savoir que dans une rencontre de football, il y a trois résultats, soit la victoire, la défaite et un nul.  Rien ne sert de menacer les officiels désignés par la Commission d’arbitres d’un commun accord avec l’entité’’, a interpellé le secrétaire exécutif adjoint, Weple. Selon les dirigeants de cette entité, deux terrains, à savoir STP du quartier Jamaïque à Kintambo et Lukunga du quartier Malueka sont le théâtre des actes de vandalisme.  Sur ces deux terrains, les supporters ont du mal à accepter la défaite de leur club. Souvent, les arbitres sont des victimes aux cours des matches.  Malgré cela, les dirigeants de l’EUFKIN-Lukunga tiennent mordicus à aller jusqu’au bout. Au terme de la 11ème journée, le classement vient subir une modification. Les affaires sont contrôlées par IC Boyokani avec 20 points.

 

C’est grâce à sa victoire  (1-0) obtenue vendredi 11 mai sur Super Club de Ngaliema, au terrain STP. FC Mambitiri vient en deuxième position avec 19 points. Le week-end dernier, les hommes Raphaël Mateleka sont allés battre Kongo devant son public de STP sur la note de 2-0. La troisième place revient à US Arco-Iris avec 18 points après le nul (1-1) concédé face AS Saint Laurent. Au bas du classement, on retrouve, Mosi et AS Koda. Les deux équipes ont respectivement 5 et 0 point dans leur gibecière.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.