La patience de Mazembe a finalement payé


Plus de peur que de mal, la Fédération Internationale de football Association (FIFA) vient finalement de se prononcer sur le dossier Janvier Bessala Bokungu qui opposait le TP Mazembe à l’Espérance Sportive de Tunis. Dans cette affaire où les corbeaux du Tout-Puissant Mazembe ont été injustement disqualifiés de la Ligue des champions de la CAF.

La FIFA vient de remettre l’équipe chère à Moïse Katumbi dans ses droits. Cette décision de la FIFA a été confirmée par Fréderic Kitengie Kinkumba, le manager général de TP Mazembe Le club Tunisien,  principal instigateur de ce dossier Bessala, a été débouté par la FIFA. Depuis leurs disqualifications dans la plus prestigieuse compétition africaine, les Corbeaux ne dormaient pas sur leurs lauriers, parce qu’ils avaient procédé légalement pour acquérir Bessala.  Kitengie Kinkumba a déclaré que dans cette décision de la FIFA, l’Espérance de Tunis vient d’être débouté de cette affaire. Pour le manager de Mazembe, Janvier Bessala avait bien raison de partir de l’équipe de l’Espérance de Tunis et que TP Mazembe l’a régulièrement inscrit. Dans l’entre temps, le staff dirigeant du team noir-blanc de Lubumbashi attend que ses avocats aient accompli la procédure pour demander la décision motivée de la FIFA, c’est-à-dire tous les détails ayant conduit la FIFA à prendre cette décision, a précisé Kitengie.  Le manager Général a indiqué qu’ils continuent à  attendre le rapport que vont apporter les avocats. Dans ledit rapport, Mazembe va apprécier cette décision de la FIFA soit voir dans quelle mesure où ils pourront demander au-delà étant donné que le préjudice subit, par le TP Mazembe est énorme. Selon les avocats de Mazembe dont le cabinet est domicilié à Liège en Bélgique, tout dépendra de la manière dont la FIFA aura motivée sa décision.

Aujourd’hui, la FIFA prend la responsabilité de reconnaitre que c’est l’Espérance de Tunis qui a tort, contrairement aux mauvaises langues qui disaient que Mazembe sera suspendu. Il faut souligner qu’au mois de juin  de l’année dernière, le  Manager de Mazembe accompagner du trésorier du club ainsi que du joueur Bessala où ils sont allés contactés le cabinet Luc Misson. Il était question pour les avocats de Mazembe de Liège devait étudier la décision pour voir qu’on ne pouvait pas s’arrêter avec le dossier. Kitengie a fait remarquer que les pays de l’Afrique du Nord ne peuvent pas avoir l’apanage du football sur le continent, mais nous congolais également avons un mot à dire. La patience et la persévérance ont fini par payer.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.
Irisfootball

GRATUIT
VOIR