La médiocrité notoire des arbitres déshonore le football congolais


Le comportement du trio arbitral  du match V Club-Mazembe, disputé dimanche 15 avril au stade des Martyrs continue à défrayer la chronique. Au sortir du stade, le mécontentement était total dans les rangs des supporters du Tout-Puissant Mazembe.

Les Badiangwena ne cessent de se poser mille et une questions sur la prestation de l’arbitre désigné par le comité de gestion de la LINAFOOT lequel  n’avait pas validé le troisième but de leur club alors qu’il n’y avait pas de position litigieuse sur l’action. Selon certaines personnes, tout au long de la rencontre, le comportement de l’arbitre central venu de la Ligue de football de Kasaï oriental a déshonoré l’image du football congolais.   ‘‘La médiocrité des arbitres ne permettra pas au football congolais de sortir du bourbier’’, a souligné un fan de Mazembe.

Une rencontre âprement disputée entre les deux équipes, mais gâché tout de même par l’homme en noir, animé d’une partialité inexplicable. Pourtant, avant la rencontre, l’Agence Angola presse avait signalé que des arbitres angolais étaient désignés pour officier ce match choc de la Division I entre les deux grands clubs du pays. Cette désignation a suscité des polémiques dans les états-majors de deux équipes. Face à cette situation, le comité de gestion s’est décidé de faire appel simplement aux arbitres congolais.

Les décideurs ont jugé utile de recourir à l’expertise étrangère dans la mesure où les nationaux n’inspirent pas confiance. La dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées, le match a été officié par le trio arbitral gabonais. Une rencontre disputée sans complaisance. ‘‘Certes, le trio arbitral a péché au cours de ce match, mais le nœud du problème, ce sont les dirigeants qui demeurent très tendancieux’’ a  articulé un férus du ballon rond. Les décideurs sont appelés à se dépouiller de leur tendance pour éviter la complaisance au cours des matches.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.