Kanyama sème la terreur au stade des Martyrs


Colonel Célestin Kanyama, surnommé ‘‘Esprit de mort’’ a semé la terreur et la désolation dimanche 22 avril au stade des Martyrs au cours du match V Club et DCMP, pour le compte de la 7ème journée de la Division I. Selon une source bien informée,   Kanyama aurait intimé l’ordre aux agents de l’ordre  de lancer des gaz lacrymogènes dans les gradins des Immaculés qui avaient commencé à lancer des projectiles après l’ouverture du score par les Dauphins noirs à la 30ème minute de la partie.

Les Tupamaros ont exprimé leur mécontentement à la suite du but marqué par Diego Mutombo qui aurait été en position litigieuse.   Aussitôt, la tension est montée d’un cran dans le camp des Immaculés.  Personne ne pouvait contenir les ‘‘Mitema pembe’’ qui ont pété le plomb. Malgré le mécontentement, la partie s’est quand même poursuivie. La situation a dégénéré à 10 minutes de la fin du match. Les tupamaros ne se sont pas contenus et ont commencé à lancer des projectiles sur l’aire de jeu.  Incapables de maitriser les supporters, Kanyama a déployé ses hommes dans les gradins de DCMP, mais sans succès. Les chansons populaires n’ont pas tardé à être scandés.

‘‘Policier azali civile, solo tokobanga te (traduisez : un policier n’est qu’un civile, nous n’aurons pas peur d’eux). En réaction, les policiers n’ont pas tardé à lancer des gaz lacrymogènes au point de mettre les supporters en furie en débande. Certains se sont réfugiés dans les locaux du stade alors que d’autres se sont mêlés dans le camp de V Club. Cette vive tension n’a pas permis à quelques supporters de suivre en toute quiétude la suite du match.  Selon des sources proches du complexe omnisports des Martyrs, aucun mort n’a été enregistré, si ce n’est que quelques blessés.


Copyright © Tous droits réservés. | Site réalisé par G&G SARL.